Mardi 15 Avril
18 h 30 - Salle Claude-Jutra

Le Choix des pianistes

La Jeune fille au carton à chapeau (Devuska s'korobkoj) 
Réal. : Boris Barnet [URSS, 1927, 85 min à 20 i/s, 35 mm, INTSTF et STA] avec Anna Sten, Ivan Koval-Samborski, Vladimir Fogel

Une jeune modiste de la banlieue se rend régulièrement à Moscou écouler ses chapeaux. En chemin, elle fait un jour la connaissance d'un jeune provincial fraîchement établi dans la ville. Elle contracte avec lui un mariage fictif pour l'aider à se procurer une chambre. Une comédie décontractée qui traite des problèmes de l'époque : crise du logement, cohabitation, nouvelle bourgeoisie. Barnet occupe une place à part dans le cinéma soviétique. Porté par le jeu des acteurs, la célèbre comédie de Barnet repose aussi sur l’exploration visuelle des espaces de la ville et de la campagne, et de leur moyen de communication, le train. «Plus que tout autre, Godard subit l'influence de Barnet. Impossible de comprendre celui-là sans se référer à celui-ci. Charlotte et son Jules, très inspiré par La Jeune Fille au carton à chapeau, lui rend ouvertement hommage.» (Jean Douchet, 1998)

ACCOMPAGNEMENT AU PIANO DE MAUD NELISSEN